Poème de René Lévesque (31 décembre 1969)

Alors que le monde s’apprête à franchir le cap des années soixante, que les commentateurs y vont de leurs savantes analyses sur la turbulente décennie qui vient de se terminer, René Lévesque, inspiré par Ronsard, accouche d’un poème qui, en quelques strophes, saisit l’époque.

 

On a tué au Vietnam au Biafra

On a tué au Sinaï, en Algérie

Che Guevara est mort en Bolivie

Mais Papa Doc en Haïti est toujours là

 

Tant d’espoirs si tôt passées de vie à trépas

Kennedys de Dallas et de Californie

Tant de fleurs au panier adieu Jackie

Onassis sur son yacht Trudeau à Ottawa

 

Le riche s’enrichit les gros font de la graisse

Au lieu de liberté des colonels en Grèce

Et contre l’inflation on chôme à Montréal

Cadillacs à crédit et vieux pauvres qui brûlent

Innombrables enfants qu’une faim ridicule

Fait mourir dans un monde où le blé se vend mal…

[...]

Lire la suite du poème…

Partager