Recension de René Lévesque, homme de la parole et de l’écrit (1)

On lira ci-dessous le compte-rendu du livre René Lévesque, homme de la parole et de l’écrit, de Stéphane Baillargeon paru dans Le Devoir du 27 octobre 2012.


René Lévesque et la politique du spectacle
Le communicateur est passé de journaliste à politicien critique des médias

Stéphane Baillargeon, 27 octobre 2012.

La carrière de René Lévesque, communicateur surdoué a été décortiquée lors d’un colloque dont les actes viennent de paraître sous le titre René Lévesque. Homme de la parole et de l’écrit.

Décembre 1980. Le premier référendum perdu, le premier ministre souverainiste René Lévesque se pointe au congrès de la Fédération des journalistes du Québec pour reprocher à ces derniers de ne pas avoir « saisi la chance historique d’être du côté du vrai changement », comme le résumera plus tard sa directrice de cabinet. L’ancien journaliste émérite, devenu chef politique hors norme, vient régler ses comptes avec ses anciens collègues.

Lire la suite…