Recension de René Lévesque, homme de la parole et de l’écrit (2)

Compte-rendu du livre René Lévesque, homme de la parole et de l’écrit, de Michel Lapierre paru dans Le Devoir du 10 novembre 2012.[1]


René Lévesque. Homme de la parole et de l’écrit, sous la direction d’Alexandre Stefanescu et Éric Bédard, VLB éditeur, Montréal, 2012, 176 pages

Michel Lapierre, 10 novembre 2012.

« C’était devenu une tradition, au Québec, que si t’avais volé assez de fonds publics pour devenir riche, t’étais respectable. » Ce propos d’un homme politique hors normes, tenu en 1966, visait l’Union nationale et son propre parti d’alors, le Parti libéral. Même s’il ne s’y trouve pas, il reflète bien le riche ouvrage collectif René Lévesque, homme de la parole et de l’écrit, 25 ans après la mort de celui qui incarnait le dialogue avec le peuple. Publié sous la direction d’Alexandre Stefanescu et Éric Bédard, de la Fondation René-Lévesque, le livre réunit 13 témoignages et analyses de journalistes, d’universitaires et d’anciens collaborateurs de l’homme politique.

Lire la suite…