La terre est ronde

D’octobre 1959 à juin 1960, René Lévesque publie dans La Revue moderne une série de chroniques sous le titre général de «La terre est ronde». Il est question, entre autres, de Nikita Kroutchef [sic], de Charles de Gaulle, de Fidel Castro, des candidats potentiels à la succession de Dwight Eisenhower.

Dans le cadre du programme de la Fondation de favoriser l’accès à l’ensemble des écrits de René Lévesque, quatre de ces chroniques ont été numérisées et peuvent être compulsées directement sur son site. Les autres le seront bientôt.

Publiée à partir de novembre 1919, La Revue moderne s’adresse à un lectorat essentiellement féminin et son tirage atteindra 100 000 exemplaires en 1960. Outre les pages féminines – plus de la moitié de son contenu – la revue traite de littérature, de science et bien sûr de politique. Parmi les collaborateurs, citons : Robert Choquette, Jehane Benoit, Alain Grandbois, Robert de Roquebrune et Germaine Guèvremont.

En juin 1960, la revue est achetée par l’éditeur torontois Maclean Hunter qui en poursuit la publication sous le nom de Châtelaine.

Pour accéder aux chroniques numérisées :

La terre est ronde