Octroi de bourses de maîtrise et de doctorat à deux étudiantes

mortierNous sommes heureux d’annoncer que la Fondation a accordé des bourses d’études aux étudiantes suivantes :

Florence Vallée-Dubois, inscrite dans un programme de maîtrise en science politique (politique canadienne), à l’Université de Montréal. Titre du projet de mémoire : Paradoxe de Condorcet : le cas des référendums québécois.

Sarah-Émilie Plante, inscrite dans un programme de doctorat en histoire (histoire du Québec), à l’Université du Québec à Montréal. Titre du projet de thèse : Conception de la citoyenneté et de la participation politique au Québec, 1940-1963.

Un jury composé de trois universitaires, soit un membre du conseil d’administration de la Fondation et deux membres externes, avait pour mandat d’étudier les dossiers soumis et d’évaluer leurs qualités respectives selon des critères tels que la clarté du projet de recherche, la rigueur de la démarche scientifique et la pertinence des références. Le jury avait la responsabilité finale du choix des candidatures retenues et d’en aviser les lauréats.

Rappelons que ce programme en était à sa deuxième année d’existence et que les bourses accordées s’élèvent de 5000$ à 7000$.