Recension du premier tome des Chroniques politiques de René Lévesque (2)

Compte-rendu du premier tome des Chroniques politiques de René Lévesque par Daniel Poitras dans la Revue d’histoire de l’Amérique française, volume 69, numéro 3, hiver 2016, p. 86-88.

«Le titre Chroniques politiques ne dit pas tout sur ces centaines d’éditoriaux écrits par René Lévesque et réunis en un gros volume. C’est que le journaliste-politicien ne fait pas de la petite politique et encore moins une chronique parlementaire. Le lecteur est rapidement happé par cette combinaison de vulgarisation dépaysante et de familiarité trompeuse qui est le secret de la plume – ô combien colorée – de Lévesque. À une époque où la langue de bois éclate en morceaux, il multiplie les saillies et les satires, comme à propos du Parti libéral, « rendez-vous d’opportunistes » à « l’appétit dévergondé du pouvoir » et dont la « suffisance donne une allure comique de propriétaires » (p. 606). Mais si le tribun ne fait pas dans la dentelle, on sent le souffle de l’Histoire (la grande et la petite) traverser tout le livre. Le Québec est passé aux cribles à l’aune de son histoire, de ses lourdeurs et de sa récente inscription dans le monde. Lévesque épie les mutations mondiales et y cherche le sens et les conséquences pour le Québec. Son érudition est impressionnante, tout comme sa capacité à canaliser les attentes et à anticiper les culs-de-sac de son temps.

Éric Bédard et Xavier Gélinas, les directeurs, ont fait un travail impeccable pour ajouter, sans lourdeur, des notes informatives tout à fait appropriées, faisant de ce recueil d’éditoriaux un véritable livre d’histoire, à la fois témoignage sur le vif et source d’informations. […] »

Lire la suite…