Pour la première fois, Lucien Bouchard parle de René Lévesque tel qu’il l’a connu et perçu

lucien-bouchardMonsieur Bouchard s’est longuement penché sur «ce personnage mythique», et «homme de contrastes» dans sa conférence à l’ouverture du 4e colloque de la Fondation René-Lévesque le 13 octobre dernier.

Tout en rappelant les grands moments qui ont marqué la carrière du journaliste et du politicien, notamment comme Premier ministre et chef du Parti québécois, Lucien Bouchard a souligné, parfois avec humour, l’estime, le respect, voire l’admiration qu’il a portée et porte encore à René Lévesque.

Monsieur Bouchard devait conclure : «On lui doit, plus qu’à tout autre, la reconnaissance d’avoir grandi et anobli la fonction de Premier ministre dont il a fait un gage et un modèle de démocratie et d’intégrité.»

Rappelons que le 4e colloque de la Fondation, intitulé René Lévesque et le monde : nouvelles perspectives, s’est tenu à Québec les 13 et 14 octobre derniers au Pavillon Pierre-Lassonde du Musée national des beaux-arts du Québec. Les actes du colloque seront publiés ultérieurement.

Lire le texte intégral de la conférence de monsieur Bouchard