Colloque 2014 : un franc succès

Quelque 150 personnes ont contribué au succès du colloque tenu le vendredi 25 avril à la Grande bibliothèque, avec pour thème : René Lévesque, les ressources naturelles et le développement économique. Outre les fidèles participants aux activités de la Fondation, dont les colloques 2007 et 2011, plus de la moitié de l’assistance comprenait des figures nouvelles attirées par un programme de grande qualité selon les comptes-rendus publiés dans la presse du lendemain.

À la suite du mot de bienvenue de Céline Saint-Pierre, présidente du comité scientifique, Bernard Landry a prononcé la conférence d’ouverture intitulée : René Lévesque, de l’humanisme à l’économie.

La première session, animée par Éric Bédard, a porté sur La nationalisation de l’hydro-électricité comme exemple de l’action économique de René Lévesque avec les présentations de Stéphane Savard, Jean-Thomas Bernard, Pierre-Olivier Pineau et Arnaud Sales.

La deuxième session, animée par Martine Tremblay, a permis à Robert Laplante, Gilles Châtillon et Éric Pineault d’aborder L’action économique de René Lévesque, les programmes et la mise en œuvre des politiques.

Enfin, la troisième session regroupait Pierre Fortin, Rita Dionne-Marsolais, Pierre Paquette et Mario Polèse qui ont débattu le Bilan de l’action économique de René Lévesque et éclairage sur les enjeux actuels. Céline Saint-Pierre animait cette table ronde.

Chaque session a donné lieu à d’intéressantes discussions entre les conférenciers et divers intervenants de la salle. (Voir les photos.)

Tous les échanges de la journée ont été enregistrés et seront diffusés sur la chaîne universitaire Savoir. Nous vous informerons des dates et heures de diffusion dès qu’elles nous auront été communiquées.

De plus, les textes des conférenciers feront l’objet d’une publication chez VLB éditeur au cours de l’automne prochain.

Partager

La Fondation enregistrée comme organisme de bienfaisance

Depuis le 1er janvier 2014, la Fondation est enregistrée comme organisme de bienfaisance auprès de l’Agence de revenu du Canada et de Revenu Québec. Ce statut lui a été accordé en considération des objectifs de sa mission qui visent l’avancement de l’éducation.

Maintenant autorisée à émettre des reçus pour fins d’impôt, la Fondation entend s’adresser à toutes les personnes intéressées à contribuer au financement de ses activités par des dons individuels.

Nous invitons les nombreux visiteurs de notre site qui partagent nos objectifs et désirent les appuyer à nous envoyer leur don. Vous contribuerez ainsi à offrir des bourses à des étudiants inscrits dans un programme universitaire de maîtrise ou de doctorat, à encourager des recherches sur l’histoire contemporaine du Québec et à accroître les connaissances sur René Lévesque et ses apports à l’évolution de notre société.

Recension de René Lévesque, homme de la parole et de l’écrit (3)

Compte-rendu du livre René Lévesque, homme de la parole et de l’écrit par Alain Lavigne dans la Revue d’histoire de l’Amérique française, vol. 66, no. 1 (été 2012), p. 112-115. [1]


STEFANESCU, Alexandre et Éric BÉDARD (dir.), René Lévesque. Homme de la parole et de l’écrit (Montréal, VLB éditeur, 2012), 173 p.

Les collectifs regroupant des textes d’universitaires, de journalistes, de professionnels et de proches d’un personnage politique ne sont pas toujours d’une lecture facile en raison de leurs propos souvent difficiles à unifier. Force est de reconnaître que le collectif tiré du colloque «René Lévesque. Homme de la parole et de l’écrit», tenu le 4 novembre 2011, fait exception à la règle.

[…]

Lire la suite…

René Lévesque, les ressources naturelles et le développement économique

Tel qu’annoncé précédemment, le troisième colloque de la Fondation se penchera sur le volet économique de l’héritage de René Lévesque et se déroulera le vendredi 25 avril prochain, dans l’amphithéâtre de la Grande bibliothèque à Montréal.

De la nationalisation de l’hydroélectricité aux grandes conférences économiques et aux mesures prises pour contrer la crise économique du début des années 1980, quels principes ont guidé ses actions? Quelles en sont les traces dans le Québec d’aujourd’hui? Peut-on trouver dans cet héritage des modèles utiles pour le développement actuel du Québec?

Consulter le programme détaillé du colloque…

(Des informations seront apportées ultérieurement sur les modalités d’inscription.)

Autoroute René-Lévesque

autoroute-rene-levesqueLa Commission de toponymie du Québec a retenu, en décembre dernier, le nom Autoroute René-Lévesque pour désigner le tronçon de la route 132 situé entre le pont-tunnel Louis-Hippolyte-LaFontaine et la ville de Candiac.

Cette voie de communication, de l’ordre de 25 kilomètres, longe le fleuve Saint-Laurent sur sa rive sud en Montérégie et traverse la circonscription électorale de Taillon dont René Lévesque a été député de 1976 à 1985. De plus, à son extrémité nord-est, elle s’entrecroise avec l’autoroute Jean-Lesage, du nom de l’ancien premier ministre auquel René Lévesque a été associé comme ministre de son gouvernement de 1960 à 1966. (Source: Commission de toponymie)

Ce nouveau lieu de mémoire de René Lévesque s’ajoute aux autres présentés dans ce site.

Page 3 sur 131234510Dernière page »