Bonne Fête nationale

Le 24 juin 1971, René Lévesque écrivait dans le Journal de Montréal :

«C’est fête. Notre fête, la seule de l’année que nous ayons choisie par nous-mêmes, tout seuls. Il n’est donc pas question de la bouder.»

Et précisait :

«Elle doit surtout fournir aux Québécois un avant-goût de ce que sera, un jour, sa vraie fête nationale, celle du Jour de l’Indépendance politique dont on peut déjà sentir par anticipation le climat de joie et de fraternité qui se prépare. Le 24 juin appartient à tous les Québécois, car un peuple doit se fêter même en attendant…»

Au nom des membres du conseil d’administration de la Fondation, je souhaite à tout un chacun de partager ce «climat de joie et de fraternité».

Philippe Bernard
Directeur général

Share