Lettre à Dominique Lévesque, 4 octobre 1933

René Lévesque vient d’avoir onze ans et amorce ses «Éléments latins» [secondaire 1] au séminaire de Gaspé. La lettre à son père écrite un mois après son arrivée révèle une maîtrise remarquable du français pour un garçon de son âge, avec une seule faute.


Le 4 octobre 1933
Séminaire de Gaspé

À mr. D. Lévesque
New-Carlisle

Mon cher père

J’ai reçu votre lettre avec un grand plaisir, maman est partie pour Québec? Rivière-du-Loup, ça c’est une nouvelle. J’étais pour lui écrire chez nous ce soir. Vous dites qu’elle sera à Rivière-du-Loup cette semaine. Eh bien! Je vais écrire à Rivière-du-Loup dès ce soir.

Quant aux effets que vous m’avez envoyés, ils sont tous ici, et je vous en remercie beaucoup. Ah oui! Je vous remercie aussi de cette boîte de bonbons (à laquelle je ne peux pas toucher, elle a été confisquée) et je vous demande s’il-vous plaît de n’en plus envoyer, il leur arriverait le même sort.

L’uniforme, je l’ai reçu et bien que je le crois un peu trop long, mais Mr. Le procureur m’a dit qu’il m’allait à merveille (par flatterie sans doute) et je me suis rapporté à sa parole. Je ne vais pas trop mal et pour le certifier je vous envoie ces deux cartes (pour le mois de septembre).

Je suis très heureux de recevoir vos lettres, continuez à m’en envoyer je vous en prie.

Bonjour, je vous laisse pour le dîner.

Votre fils qui vous
embrasse tous

René

Share