L’invention d’un style radiophonique: un journaliste-reporter qui parlait à chaque auditeur

Date : 4 novembre 2011 à 13 h 30

Conférencier : Pierre C. Pagé, historien

Titre de la conférence : L’invention d’un style radiophonique: un journaliste-reporter qui parlait à chaque auditeur

Résumé de la conférence : En 1944, lorsque René Lévesque, à 22 ans, entre au Service français de la BBC, à Londres, cette radio qui assume un rôle international en pleine guerre a aussi 22 ans, comme la station CKAC à Montréal, créée en 1922, et qui joue le rôle d’une radio nationale pour le Québec tandis que le réseau français de Radio-Canada est en développement depuis 1937. Pendant un an, R.L. collabore à des émissions de propagande – il dira “on n’informe pas, on désinforme”. En 1945, il passe en France, en Alsace, et comme reporter pour la première fois, il fait partie de l’équipe qui entre dans les camps de Dachau. Il trouve alors son vrai style direct qu’il gardera toute sa vie: “Permettez-moi de vous dire ce que vous auriez vu et entendu si vous aviez été avec moi jeudi dernier. Ce ne sera pas amusant à entendre.” Il gardera ce style direct lorsqu’il sera reporter en Corée, pendant six mois en 1951 et c’est le début de sa notoriété à Radio-Canada. La radio est à un sommet de sa mission d’information et d’éducation citoyenne, en antithèse avec la période de propagande. Partout on cherche et on discute: à CKAC, avec ses 50 correspondants de presse dans toutes les régions du Québec, à Radio-Canada avec la voix des citoyens, après Asbestos, dans les séries “Le Choc des Idées” et “Les Idées en marche” animées par Gérard Pelletier et des équipes syndicales. René Lévesque vient trouver sa place comme un jeune maître du reportage au milieu de plusieurs équipes de grands professionnels.

Notes biographiques :

Pierre Pagé est professeur associé à l’Université du Québec à Montréal. Chercheur en histoire de la radio, il a été fondateur de l’Association des études sur la radio-télévision. Il a dirigé pendant dix ans la revue Fréquence / Frequency. Il a été chroniqueur, animateur et réalisateur à CIRA-FM.

Il a publié en 2007 une Histoire de la radio au Québec, information, éducation, culture, Montréal, Éditions Fides, 492 p. L’ouvrage comporte une partie importante consacrée à l’histoire du journalisme à la radio. A paraître au printemps de 2012 un ouvrage sur Claude Ryan, éditorialiste dans le débat social, Une étude historique 1962-1978, liberté de presse, droits fondamentaux, éducation, droits linguistiques, actualité religieuse, Montréal, Fides, 600 pages, mai 2012.

Share