Membres honoraires

Les personnes suivantes sont membres honoraires de la Fondation René-Lévesque :

Yves L. Duhaime
président de 2007 à 2016

Avocat de formation, il a été ministre dans tous les cabinets de René Lévesque : au départ, ministre du Tourisme, de la Chasse et de la Pêche, puis ministre de l’Industrie, du Commerce et du Tourisme, ministre de l’Énergie et des Ressources jusqu’à son dernier poste en 1984, ministre des Finances. De retour dans la vie privée, il devient conseil en stratégie et développement des affaires de 1986 à nos jours, œuvrant au Québec et à l’étranger. Parmi d’autres fonctions, Yves L. Duhaime fut président directeur-général de Natrel et membre du conseil d’administration de la Banque du Canada. Pendant dix ans et jusqu’à récemment, il a été président du conseil du journal Le Devoir. Il est président du conseil d’administration de la fondation René-Lévesque.


Marc-André Bédard
vice-président de 2008 à 2016

Membre du Comité d’unification des forces indépendantistes en 1968, il est élu à l’exécutif national dès la fondation du Parti Québécois. En 1973, élu dans Chicoutimi, il sera de « l’équipe de 6 députés » qui formera l’opposition officielle. De 1976 à 1985, le premier ministre René Lévesque lui confiera les responsabilités respectives de Ministre de la Justice, Procureur et Solliciteur général. Président du Comité de législation, il assumera également les fonction de Leader parlementaire et Vice-premier ministre du Québec. Initiateur de la Réforme du code civil du Québec, il réalise la réforme du droit de la famille, et de nombreuses autres législations. Monsieur Bédard présida la campagne de financement du monument dédié à René Lévesque à l’Assemblée nationale. À partir de 1985, avocat conseil à l’étude Gauthier Bédard et associés, il siège également sur plusieurs conseils d’administration et, en 2007, il reçoit la distinction « d’Avocat émérite » du Barreau du Québec.


Alexandre Stefanescu
administrateur de 2007 à 2015
directeur général de 2007 à 2012

Médiéviste de formation, Alexandre Stefanescu a d’abord été enseignant. Conseiller politique, il a occupé, entre autres, des fonctions auprès du premier ministre René Lévesque et du ministre des Affaires intergouvernementales, Jacques-Yvan Morin. Par la suite, il a été secrétaire général de l’Office franco-québécois pour la jeunesse (1985-1989), puis secrétaire du Conseil de la langue française (1998-2002). Il a également été éditeur d’ouvrages destinés à l’enseignement collégial et universitaire, notamment en français et en philosophie. Il a dirigé plusieurs ouvrages collectifs, dont Le Français au Québec – Les nouveaux défis, en 2005.