Recension du premier tome des Chroniques politiques de René Lévesque (1)

Compte-rendu du premier tome des Chroniques politiques de René Lévesque par Laurent Laplante dans Nuit blanche, no. 136 (automne 2014), p. 11-14.


nuit-blanche-no-136-automne-2014-couvertureTous tomberont d’accord sur la nécessité d’établir le bilan exhaustif de René Lévesque comme journaliste de l’écrit, mais bien peu auront d’avance une idée même approximative de ce que révélera un tel travail.

Aux yeux du grand nombre, Lévesque, en effet, incarne d’abord la parole, telle que Point de mire la mettait en exergue, telle aussi que les micros de l’Assemblée nationale ou ceux des médias électroniques la répercutaient. Le nombre et la régularité des chroniques écrites de Lévesque l’apparentent pourtant aux plus fécondes plumes du journalisme.

Beaucoup de textes

On savait Lévesque capable de production écrite. Au fil des ans et de son évolution politique, Lévesque a signé, en effet, plusieurs bouquins : Option Québec (L’Homme, 1968), La passion du Québec (Québec Amérique, 1978), Oui (L’Homme, 1980) Attendez que je me rappelle… (Québec Amérique, 1986). En revanche, même si Québec Amérique avait publié en 1987 une sélection de textes intitulée Chroniques de René Lévesque, on sous-estimait encore la contribution de Lévesque au journalisme écrit. En plus de donner des ressources de l’homme une image déformée, ce relevé incomplet privait les analystes et le grand public d’une pleine compréhension de sa pensée. Étonnant par son ampleur, le chantier ouvert par Éric Bédard et Xavier Gélinas corrige enfin une perception trop floue.

[…]

Lire la suite…

Partager

René Lévesque, la personnalité québécoise la plus marquante des 50 dernières années

les-personnalites-les-plus-marquantes-des-50-dernieres-anneesÀ la question «Pouvez-vous nommer la personnalité la plus marquante des 50 dernières années pour le Québec?», 41% des répondants ont mentionné René Lévesque.

Les résultats d’un sondage publiés par le Journal de Montréal dans son édition du dimanche 19 octobre révèlent que René Lévesque, 27 ans après sa mort, demeure, et de loin, la personne qui a le plus marqué la mémoire de Québécois.

Suivent Céline Dion, avec 17% et Maurice Richard, avec 5%. Les autres, tels que Guy Laliberté, Pierre Elliott Trudeau, Jeannette Bertrand et Jean Lesage, ne récoltent que 2% des réponses favorables.

Pour en savoir plus :

www.journaldemontreal.com/2014/10/19/rene-levesque–le-heros-sacre-des-quebecois

La terre est ronde

D’octobre 1959 à juin 1960, René Lévesque publie dans La Revue moderne une série de chroniques sous le titre général de «La terre est ronde». Il est question, entre autres, de Nikita Kroutchef [sic], de Charles de Gaulle, de Fidel Castro, des candidats potentiels à la succession de Dwight Eisenhower.

Dans le cadre du programme de la Fondation de favoriser l’accès à l’ensemble des écrits de René Lévesque, quatre de ces chroniques ont été numérisées et peuvent être compulsées directement sur son site. Les autres le seront bientôt.

Publiée à partir de novembre 1919, La Revue moderne s’adresse à un lectorat essentiellement féminin et son tirage atteindra 100 000 exemplaires en 1960. Outre les pages féminines – plus de la moitié de son contenu – la revue traite de littérature, de science et bien sûr de politique. Parmi les collaborateurs, citons : Robert Choquette, Jehane Benoit, Alain Grandbois, Robert de Roquebrune et Germaine Guèvremont.

En juin 1960, la revue est achetée par l’éditeur torontois Maclean Hunter qui en poursuit la publication sous le nom de Châtelaine.

Pour accéder aux chroniques numérisées :

La terre est ronde

Diffusion des conférences du colloque du 25 avril 2014

Le Canal Savoir, du réseau universitaire de télévision, diffuse régulièrement les conférences présentées lors du colloque du 25 avril dernier sur le thème René Lévesque, les ressources naturelles et le développement économique.

Elles ont été regroupées en trois émissions d’environ 1h25 chacune, portant tour à tour sur :

  • la nationalisation de l’hyroélectricité comme exemple de l’action économique de René Lévesque;
  • l’action économique de René Lévesque, les programmes et la mise en œuvre des politiques;
  • le bilan de l’action économique de René Lévesque et l’éclairage sur les enjeux actuels.

On trouvera à la rubrique Colloque 2014 l’horaire de diffusion de chaque émission jusqu’au 14 décembre 2014.

Octroi de bourses de maîtrise et de doctorat à deux étudiants

Nous sommes heureux d’annoncer que la Fondation a accordé des bourses d’études aux étudiants suivants :

  • Antoine Brousseau-Desaulniers, inscrit dans un programme de maîtrise en histoire (Québec contemporain), à l’Université du Québec à Montréal. Son projet de mémoire est intitulé : La question constitutionnelle. Évolution du débat politique québécois de 1960 à 1976.
  • Charles-Antoine Millette, inscrit dans un programme de doctorat en science politique (communication politique/politique comparée), à l’Université du Québec à Montréal. Son projet de thèse est intitulé : La publicité électorale négative aux États-Unis et au Québec, entre 1988 et 2012 : assistons-nous à l’américanisation des publicités électorales québécoises?

Un jury composé de trois universitaires, soit un membre du conseil d’administration de la Fondation et deux membres externes, avait pour mandat d’étudier les dossiers soumis et d’évaluer leurs qualités respectives selon des critères tels que la clarté du projet de recherche, la rigueur de la démarche scientifique et la pertinence des références; le jury avait la responsabilité finale du choix des candidatures retenues et d’en aviser les lauréats. Un rapport a été déposé au conseil d’administration pour information.

Rappelons que ce programme de bourses en était à sa première année d’existence et que la Fondation entend le développer à l’avenir, compte tenu des ressources financières dont elle disposera.

Page 1 sur 121234510Dernière page »